Bulletin de novembre et de décembre 2014

Publié le 1 novembre 2014, par Martin Morin, président

Télécharger le bulletin de novembre et de décembre 2014 en format Word

TABLE DES MATIÈRES :

Bonjour chers membres,

L'automne se prépare tranquillement, tout doucement les arbres perdent leurs feuilles, petit à petit les feuilles voltigent, colorent les pelouses et jonchent les trottoirs, les brises matinales nous fouettent le visage. Ainsi s'offre à nous ce paysage avec sa dernière parure avant de céder sa place à l'hiver qui malgré son froid rigoureux ramène avec lui ses préparatifs et activités.

Profitons à présent de l'automne qui a tout aussi son charme avec sa brise fraîche et caressante, son odeur de terre mouillée par les pluies fréquentes et le doux crissement sous nos pas des feuilles des arbres qui jonchent les trottoirs et les pelouses.

Pour les deux derniers mois de l'automne, nous avons programmé deux activités dont nous vous communiquons ci-après tous les détails.

1. Activités passées

1.1. Saison estivale de pétanque

Du 3 juin 2014 au 26 août 2014, 10 personnes en moyenne ont joué à la pétanque tous les mardis soirs au terrain de pétanque du parc Lecavalier situé à Longueuil.

1.2. Épluchette de blé d'Inde et cueillette de pommes

Le 6 septembre 2014, 105 personnes, dont 39 membres du CCAL ont participé à une épluchette de blé d'Inde et à une cueillette de pommes qui s'est déroulée au Chalet du Ruisseau situé à Mirabel. Cette sortie a été organisée conjointement avec le Cercle des handicapés visuels Ville-Marie. Un dîner délicieux a été servi suivi d'une épluchette et d'une dégustation de blé d'Inde, d'une cueillette de pommes, d'une balade en tracteur dans les vergers. La danse et la musique ont animé toute l'après-midi.

1.3. Souper et remise des prix clôturant notre saison estivale de pétanque et les activités du groupe de marche

Le 12 octobre 2014, 32 personnes se sont réunies au restaurant Milan pizzeria situé à Longueuil pour participer au souper et à la remise de prix clôturant notre saison estivale de pétanque et des activités du groupe de marche.

Voici le classement de la pétanque pour les personnes vivant avec une limitation visuelle partielle ou totale :

Voici le classement de la pétanque pour les personnes voyantes :

Au cours de la soirée, deux prix de 10 $ ont été remis aux personnes suivantes :

Nous félicitons les personnes gagnantes et nous souhaitons meilleure chance aux autres lors de notre prochaine saison estivale de pétanque.

2. Activités mensuelles

2.1. Souper suivi d'une soirée de bingo

Vous êtes cordialement invité à participer à un souper suivi d'une soirée de bingo.

Pour de plus amples renseignements ou pour faire votre réservation, veuillez, s'il vous plaît, communiquer avec monsieur Martin Morin au 450 442-2008 au plus tard le samedi 1er novembre 2014.

2.2. Dîner de Noël

Venez en grand nombre célébrer Noël avec nous.

Pour de plus amples renseignements ou pour faire votre réservation, veuillez, s'il vous plaît, communiquer avec monsieur Martin Morin au 450 442-2008 au plus tard le dimanche 7 décembre 2014.

3. Dates à retenir

Souper des Rois : le samedi 3 janvier 2015. Saison hivernale de quilles : du dimanche 11 janvier 2015 au dimanche 26 avril 2015. Jeux de cartes et de sociétés : du mercredi 14 janvier 2015 au 29 avril 2015. Tournoi de crible en équipe : le samedi 7 mars 2015. Quillethon : le samedi 14 mars 2015. Cabane à sucre : le samedi 21 mars 2015. Souper suivi du spectacle de Robert Charlebois : le jeudi 26 mars 2015.

4. Événements sociaux

4.1. Anniversaires de naissance

Au nom des membres, le Conseil d'administration offre tous ses meilleurs souhaits à :

Mesdames Louise Castonguay, Norma Cormier, Louise Poirier, Francine Regnier et Thérèse Roy ainsi que messieurs Marc l'Italien, Roland Lainesse, Ronald Truchon et Gilles Chevalier qui fêteront leur anniversaire en novembre.

Mesdames Lise Ladouceur, Mélanie Boucher, Annick Pelletier, Pierrette Durocher, Nathalie Tellier et Aline Morin ainsi que messieurs Gilles Lebel, Gaétan Bélair, Alexandre Bellemare et André Beaudoin qui fêteront leur anniversaire en décembre.

4.2. Malades

Nous souhaitons un prompt rétablissement et une meilleure santé à monsieur Gilles Chevalier qui a été hospitalisé du 1er au 15 août 2014 à la suite d'un infarctus ainsi que les 7 et 8 octobre 2014 en raison d'un œdème pulmonaire (présence d'eau dans les poumons).

À tous les malades qui ne nous ont pas informés, nous leur assurons notre soutien et nous leur souhaitons un prompt rétablissement.

4.3. Anniversaire de mariage

Nous offrons nos meilleurs vœux de joie et de bonheur à madame Laure Frappier, membre du CCAL, et à monsieur Serge Martin qui ont célébré leur 40e anniversaire de mariage le 24 août 2014. Ils fêteront cet heureux événement avec leurs proches le 29 novembre 2014.

Que l'amour qui vous a uni continu de vivre éternellement ! Toujours unis, toujours amoureux, vous êtes un bel exemple d'amour ! Nous vous souhaitons un joyeux anniversaire de mariage !

Madame Laure Frappier et monsieur Serge Martin.

De gauche à droite, monsieur Gabriel Martin, monsieur Serge Martin, madame Laure Frappier et monsieur Francis Martin.

5. En direct du CCAL

5.1. Politique de remboursement d'une activité

Nous tenons à vous informer que les membres sont responsables de leur réservation. En cas d'absence ou d'annulation à une activité, le Conseil d'administration se réserve le droit d'étudier chaque situation. Toutefois, les membres ne seront pas remboursés si cela devait occasionner des frais pour le club.

5.2. Message du registraire

Si vous déménagez ou changez de numéro de téléphone ou d'adresse courriel, nous vous demandons de communiquer avec monsieur Antonin Plante au 450 646-2810. Si vous recevez votre bulletin sur disque compact, nous désirons vous informer qu'il n'est pas nécessaire de le retourner à monsieur Antonin Plante.

5.3. Annoncer un événement heureux ou malheureux dans le bulletin

Afin de faciliter la transmission de l'information aux membres, ceux d'entre vous qui désirent annoncer un événement heureux ou malheureux par l'intermédiaire du bulletin, nous vous prions de communiquer avec monsieur Martin Morin au 450 442-2008.

5.4. Nouveaux membres

Au nom des membres du Conseil canadien des aveugles de Longueuil, le Conseil d'administration souhaite la plus cordiale bienvenue aux nouveaux membres qui se sont joints au CCAL pour participer à nos activités récréatives.

5.5. Renouvellement de la carte de membre pour l'année 2015-2016

Les membres qui désirent renouveler leur carte de membre pour l'année 2015-2016 pourront le faire à compter du samedi 1er novembre 2014. Le prix de la cotisation annuelle demeure 5 $ pour la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2016. Les membres auront jusqu'à la prochaine assemblée générale annuelle qui se tiendra au cours de l'année 2015 pour renouveler leur carte de membre. Veuillez noter que seuls les membres qui auront payé leur carte de membre pour l'année 2015-2016 avant l'assemblée générale annuelle auront droit de vote. Enfin, aucun bulletin ne sera envoyé aux membres qui n'auront toujours pas payé leur cotisation annuelle après cette date limite.

Veuillez, s'il vous plaît, remettre votre paiement à la trésorière lors d'une activité ou le faire parvenir par la poste au soin de madame Thérèse Benoit demeurant au 365, rue Louise à Longueuil (Québec) J4J 2T4.

Vous trouverez ci-joint l'avis de renouvellement de votre cotisation annuelle pour l'année 2015-2016.

6. Communiqués

6.1. Cessation de la livraison postale à domicile : la Ville de Longueuil s'oppose à la décision de Postes Canada

Longueuil, le mardi 26 août 2014. - Les élus de la Ville de Longueuil ont exprimé aujourd'hui leur opposition à la volonté de Postes Canada de cesser la distribution du courrier à domicile. Par voie de résolution, ils ont demandé à Postes Canada de revenir sur cette décision qui privera les citoyens d'un service essentiel, tout en créant un défi d'aménagement dans l'espace public.

Quelque 5000 adresses résidentielles et 86 adresses commerciales dans l'arrondissement de Greenfield Park seront affectées dès 2015 par la coupure du service postal. Cette mesure sera par la suite étendue aux arrondissements du Vieux-Longueuil et de Saint-Hubert. L'implantation de boîtes postales communautaires, solution de rechange proposée par Postes Canada, pourrait se révéler difficile dans les milieux densément peuplés, où aucun espace ne leur a été prévu.

« L'abandon de la livraison postale à domicile pénalisera l'ensemble de la population, mais encore plus les aînés et les personnes à mobilité réduite. Cette décision prise sans consultation préalable survient de plus alors que le monde municipal déploie d'importants efforts pour s'adapter au vieillissement de la population et pour offrir des services accessibles à tous. Nous continuerons à suivre l'évolution de la situation de près et à défendre avec vigueur les intérêts des citoyens », a déclaré la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Une copie de cette résolution sera acheminée aux députés fédéraux dont la circonscription est située dans la Ville de Longueuil, au président-directeur général de Postes Canada ainsi qu'à la ministre responsable de la Société canadienne des postes.

- 30 -

Source : Ville de Longueuil

6.2. Un service d'accompagnement pour les usagers à mobilité restreinte - Grande Bibliothèque et BAnQ Vieux-Montréal

Montréal, le 1er septembre 2014. - Vous êtes une personne handicapée ou en perte d'autonomie et vous rêvez depuis longtemps de visiter la Grande Bibliothèque ?

Vous souhaitez aller à la Grande Bibliothèque ou à BAnQ Vieux-Montréal pour y effectuer des recherches ?

Vous êtes en quête d'informations généalogiques ?

Vous pouvez maintenant faire tout ça, et plus encore, grâce au service d'accompagnement offert par BAnQ, en collaboration avec les Amis de BAnQ.

Selon vos besoins particuliers, des bénévoles vous guideront à l'intérieur de la Grande Bibliothèque ou de BAnQ Vieux-Montréal et vous assisteront dans la lecture ou la manipulation des documents que vous désirez consulter sur place.

Pour réservation ou information :

514 873-4454 ou, sans frais, 1 866 410-0844

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

6.3. 13 septembre - double lancement au RAAQ : le site de l'organisme et le projet Déficience Visuelle et Résilience – Brèves Biographies des Nôtre (DVR-BBN)

Montréal, le 2 septembre 2014 - Le Regroupement des Aveugles et Amblyopes du Québec (RAAQ) annonce le lancement du projet Déficience Visuelle et Résilience - Brèves Biographies des Nôtres (DVR-BBN) ainsi que sa mise en ligne officielle au cœur du nouveau site du RAAQ. La mise en ligne aura lieu le 13 septembre prochain au www.raaq.qc.ca

6.3.1. Le nouveau site du RAAQ

Davantage fédérateur que sa version précédente, le nouveau site du RAAQ comprendra le volet Espace des Assos (afin que les associations-membres puissent y verser leurs communications), un onglet Technologies (principalement dédié aux nouvelles publications, applications et logiciels adaptés) de même qu'un espace spécialement consacré aux biographies rédigées dans le cadre du projet DVR-BBN.

6.3.2. Déficience Visuelle et Résilience - Brèves Biographies des Nôtres (DVR-BBN)

Destiné à la communauté des personnes handicapées visuellement ainsi qu'au grand public, ce recueil de mini-biographies (près de quarante portraits prévus, écrits par Gérald Cousineau, auteur-biographe) permettra à son auditoire ainsi qu'au milieu de la recherche de connaitre le parcours de personnes aveugles et amblyopes au Québec qui, selon le comité de sélection, se sont démarquées par leur parcours personnel et professionnel, par leur engagement social, par leur engagement dans le milieu communautaire, artistique ou scientifique et ce, peu importe leur âge. Ce projet est en grande partie financé par la Fondation Hector-Cypihot.

Fondé en 1974-75 à Montréal, le Regroupement des Aveugles et Amblyopes du Québec (RAAQ) est une fédération formée de quinze associations représentant l'ensemble des personnes handicapées visuelles du Québec. L'organisme se consacre à la promotion et à la défense des droits et intérêts des personnes aveugles et amblyopes du Québec de même qu'à leur intégration dans les différents domaines de l'activité humaine.

Créée par la fiducie Hector-Cypihot et établie à Longueuil, les objectifs de la Fondation Hector-Cypihot (FHC) sont dédiés essentiellement à l'ensemble des besoins des personnes atteintes de déficience visuelle et aux organismes œuvrant dans le domaine de l'instruction et de l'éducation auprès de cette clientèle.

- 30 -

Source :

6.4. Le magazine « espace Longueuil » de septembre 2014 est maintenant disponible en format accessible

L'édition de septembre 2014, Volume 13, No 4, du magazine municipal de la ville de Longueuil « Espace Longueuil » est maintenant disponible en version E-text. Vous le trouverez dans la section publication du menu Média du site Internet de la Ville ou vous pouvez le télécharger en cliquant sur le lien suivant :

http:/www.longueuil.cafrpublications2014/espace-septembre-2014

Source : Ville de Longueuil

6.5. Carte d'assurance maladie et permis de conduire - La durée de validité passe de 4 à 8 ans

Québec, le 1er octobre 2014 - La Régie de l'assurance maladie du Québec et la Société de l'assurance automobile du Québec rappellent qu'ils commenceront à délivrer des cartes d'assurance maladie et des permis de conduire dont la durée de validité s'étendra graduellement de 4 à 8 ans à compter du 1er octobre 2014.

6.5.1. Des avantages pour le citoyen

Les deux organismes soulignent que cette mesure s'inscrit dans la volonté du gouvernement d'améliorer les services aux citoyens. Ainsi, la prolongation de la durée de validité des deux pièces fera en sorte que les citoyens réduiront de moitié leurs déplacements vers les points de service. De plus, la diminution du nombre de renouvellements contribuera à la protection de l'environnement en utilisant moins de papier et de plastique.

Les procédures de renouvellement de la carte d'assurance maladie et du permis de conduire demeureront les mêmes et la délivrance des pièces continuera de se faire de manière synchronisée.

- 30 -

Source : Régie de l'assurance maladie du Québec

6.6. Rappel : souper suivi du spectacle de Robert Charlebois

Longueuil, le 8 octobre 2014. - Nous vous rappelons que le Conseil canadien des aveugles de Longueuil a le plaisir de vous inviter à un souper suivi du spectacle de Robert Charlebois intitulé 50 ans, 50 chansons.

Pour de plus amples renseignements ou pour faire votre réservation, veuillez, s'il vous plaît, communiquer avec monsieur Martin Morin au 450 442-2008 au plus tard le dimanche 30 novembre 2014.

- 30 –

Source :

7. Nouvelles

7.1. Des lunettes intelligentes pour accompagner les non-voyants

Des chercheurs de l'Unité de Guadalajara du Centre de Recherche et d'Études Avancées (CINVESTAV) ont mis au point un dispositif destiné aux personnes non voyantes ou déficientes visuelles pour les aider dans leurs déplacements. Cette technologie s'appuie à la fois sur de l'intelligence artificielle, de la géométrie algorithmique, de la géolocalisation, et sur l'utilisation d'ultrasons.

Doté de capteurs et d'une caméra qui collectent des informations sur l'environnement proche et d'un système de géolocalisation, les lunettes sont connectées à une tablette qui permet de guider la personne dans ses déplacements, d'éviter des obstacles statiques ou en mouvement ou encore de reconnaitre des lieux, des objets ou encore des inscriptions. Développé par le Département d'Ingénierie Électrique et des Sciences Informatiques, ce projet, initié en 2009, a bénéficié de l'appui financier du Conseil National de la Science et de la Technologie (CONACYT).

Si des dispositifs similaires sont déjà disponibles sur le marché, les lunettes développées par le CINVESTAV utilisent de nouveaux algorithmes et des technologies innovantes, comme par exemple l'utilisation d'ultrasons pour détecter les obstacles et de l'intelligence artificielle qui permet la reconnaissance visuelle.

Un prototype commercial est prévu pour le mois d'Août 2014 et l'équipe espère pouvoir commencer sa commercialisation dès le début de l'année 2015 avec un prix compris entre 1000 et 1500 dollars.

Source : Bulletin électronique de l'ambassade de France au Mexique numéro 3, publié le 24 juin 2014

7.2. L'œil bionique, un espoir dans le monde des aveugles

L'Argus II, le premier œil bionique autorisé à être implanté chez un sujet humain.

PARIS - L'œil bionique n'est plus un gadget de science fiction : ce système futuriste d'implant électronique posé à même la rétine a déjà permis à plusieurs dizaines d'aveugles de recouvrer en partie la vue.

Grâce à ce procédé, des personnes devenues aveugles perçoivent à nouveau « des formes, des contrastes lumineux, reconnaissent des objets de taille moyenne » et parviennent même à lire « des lettres et mots de grande taille », explique le Pr José-Alain Sahel.

« Ce n'est pas une vision naturelle mais une perception visuelle utile », précise cet expert renommé, qui dirige à Paris l'Institut de la vision, centre de recherche associé à l'hôpital ophtalmologique des Quinze-Vingts.

Des systèmes de « rétines artificielles » mis au point par trois sociétés concurrentes, aux États-Unis, en Allemagne et en France, équipent actuellement une centaine de personnes dans le monde.

« Ma vie a changé », témoigne un patient français opéré par le Pr Sahel aux Quinze-Vingts où il a reçu l'implant Argus II de la société californienne Second Sight.

« Une fois que j'ai ce système sur les yeux (...) cela devient vraiment indispensable si bien que je le porte du matin au soir et que j'épuise la batterie », explique cet homme, désigné par les initiales M. P, dans une vidéo diffusée par le fabricant. Il peut maintenant distinguer quand une porte est entrouverte.

L'appareil se présente sous la forme d'une paire de lunettes de soleil, équipée d'une caméra miniature, d'un boîtier électronique portatif pour retraiter les données visuelles captées par la caméra et d'un système de transmission jusqu'à l'implant oculaire.

7.2.1. 168 000 $ pièce

L'implant « stimule » artificiellement, par impulsions électriques, la rétine déficiente de personnes aveugles par rétinopathie pigmentaire, maladie génétique et dégénérative qui touche 20 000 à 40 000 personnes en France.

Argus II, vendu l'équivalent de 168 000 $ en Europe, équipe 86 personnes en Europe et aux États-Unis, explique Grégoire Cosendaï, vice-président Europe de Second Sight.

Face à l'émergence récente de sociétés concurrentes, en France et Allemagne, ce responsable met en avant le « recul clinique » dont bénéficie l'entreprise américaine.

Autorisé depuis 2011 en Europe, ce système bénéficie en France depuis mars du label « forfait innovation » qui permet son remboursement par la Sécurité sociale.

« Ce système a ouvert la voie », explique le Pr Sahel. Mais ce spécialiste s'investit aujourd'hui dans un dispositif concurrent, baptisé Iris, qu'il a contribué à mettre au point avec son équipe à l'Institut de la Vision et la start-up Pixium Vision.

Cinq premiers patients ont reçu cet œil électronique made in France avec « des résultats très encourageants », selon le Pr Sahel.

« Sa méthode de traitement de l'information avec des caméras qui miment le fonctionnement de la rétine (...) apporte une rapidité et une fiabilité de réponse remarquable », souligne-t-il.

Pixium Vision a fait son entrée en bourse, cette semaine à Paris, ce qui lui a permis de récolter 50,4 millions $. « Nous n'avons pas un besoin urgent de financement mais les perspectives encourageantes (...) nous conduisent à engager les investissements nécessaires », explique son PDG Bernard Gilly.

Autre fabricant, l'allemand Retina Implant entame tout juste la commercialisation en Europe de son propre système d'implants qui, lui, fonctionne sans caméra externe.

C'est l'implant électronique, logée sous la rétine, qui capte lui-même l'image et stimule l'œil. Les 40 aveugles bénéficiant de cet équipement, vendu environ 146 000 $, voient « différentes nuances de gris », explique le PDG de la société, Walter-G Wrobel.

Son avantage ? « La puce électronique-caméra bouge avec l'œil, il n'y a pas de caméra externe et la sensation visuelle est stable et correspond à la vision réelle », assure-t-il.

7.2.2. Gènes et cellules souches

Les trois sociétés s'accordent à souligner l'aspect prometteur du marché. « Il y a entre 350 000 et 400 000 patients en Europe et aux États-Unis atteints de rétinopathies pigmentaires », souligne le PDG de Pixium.

Autres bénéficiaires potentiels de cette technologie, les nombreuses personnes souffrant de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), selon ce responsable. On en compte plus d'un million en France.

Mais la recherche médicale explore parallèlement deux autres voies radicalement différentes, explique le Dr Gérard Dupeyron, chef du service d'ophtalmologie au CHU de Nîmes.

Il s'agit de la thérapie génique qui consiste à modifier les gènes à l'origine de la maladie et de la thérapie cellulaire où des cellules souches sont injectées dans la rétine pour se substituer aux cellules déficientes.

Ces pistes pourraient s'avérer « complémentaires » des implants électroniques, souligne le Dr Dupeyron.

La chercheuse argentine Valeria Canto-Soler s'est spécialisée à l'Université Johns Hopkins de Baltimore (États-Unis) dans les recherches sur les cellules souches appliquées aux maladies de la rétine.

« La recherche (...) avance à un rythme incroyablement rapide. Ce que nous pensions impossible il y a quelques années est maintenant une réalité », commente-t-elle.

Une solution thérapeutique pour les maladies dégénératives de la rétine n'est pas encore pour demain, reconnaît-elle. « Mais nous sommes sur la bonne voie, c'est juste une question de temps ».

Source : Olivier Thibault, Agence France-Presse, publié le 20 juin 2014

7.3. Encore des lunettes intelligentes

Des chercheurs de l'université d'Oxford s'apprêtent à tester des lunettes intelligentes pour les personnes malvoyantes.

Il ne remplace pas la vue, mais un nouveau casque high-tech l'améliore considérablement, surtout pour les personnes souffrant d'une vision très limitée. Cette invention, dévoilée par des chercheurs de l'université d'Oxford, permet d'alerter son utilisateur d'obstacles qu'il ne pourrait pas voir et rend même possible la reconnaissance faciale.

« L'idée des Smart Glasses est de fournir une aide aux personnes à la vue limitée pour qu'elles soient plus conscientes de ce qui les entoure. Ce qui devrait leur permettre plus de liberté, d'indépendance et de confiance dans leurs déplacements, ainsi qu'une bien meilleure qualité de vie », note le directeur de l'étude, Stephen Hicks du Nuffield Department of Clinical Neurosciences de l'université d'Oxford.

L'appareil n'est pas discret, ressemblant plus au casque Occulus Rift qu'aux lunettes connectées de Google, mais il recourt à une technologie vidéo très avancée, avec une caméra intégrée dans ses montures. Son logiciel permet d'analyser les images apparaissant dans le champ de vision de l'utilisateur et de rendre les objets et les personnes plus visibles. « Nous visons à proposer un appareil ressemblant à n'importe quelle paire de lunettes, accessible pour quelques centaines d'euros, environ le même prix qu'un Smartphone », a expliqué le Pr Hicks.

Les premières personnes qui ont pu tester ce dispositif ont remarqué qu'il fonctionnait parfaitement même en cas de luminosité très faible. On sait que cette dernière limite la visibilité même chez les personnes ne souffrant pas de troubles de la vue. Le Pr Hicks et son équipe vont bientôt mener une phase de tests cliniques auprès d'une trentaine de volontaires. Ils devront se diriger malgré des obstacles et évalueront le dispositif dans différents environnements de luminosité extérieure et intérieure.

Source : la lettre de juillet-août 2014, publiée sur le site Web de handicapzero.org

7.4. Vidéo. Une canne connectée pour malvoyants

Commercialisée en 2015, cette canne intelligente permettra aux personnes malvoyantes de bénéficier de plus d'autonomie et de sécurité.

Un système de QR codes dans les boutiques permettra à l'usager de faire son shopping sans difficulté.

Une canne blanche intelligente et connectée : c'est le projet développé par cinq étudiants issus de l'École Supérieure des Sciences et Technologies de l'Ingénieur de Nancy, et qui vont prochainement créer leur start-up baptisée « Handisco ».

L'objectif ? Permettre aux personnes malvoyantes de se déplacer avec plus d'autonomie et surtout plus de sécurité au sein de nos villes. La production industrielle de la canne devrait être lancée en 2015.

7.4.1. Capteurs infrarouges, GPS et wi-fi intégrés

Obstacles. Cette canne connectée, nommée « Visio », intègrera différentes technologies. « Elle comprendra tout d'abord un système de capteurs infrarouges qui permettra à la personne de se déplacer avec plus de sécurité dans les rues », explique Lucie D'Alguerre, l'une des étudiantes à l'origine du projet. Ce système signalera non seulement les obstacles les plus bas mais aussi ceux situés plus haut, jusqu'à 2,50 mètres, grâce à un petit boîtier qui diffusera un signal sonore à l'approche des plus gros obstacles ou une vibration dans la poignée pour les autres contraintes.

Mais ce n'est pas tout. « La canne sera interconnectée avec des objets urbains (comme les feux rouges et les bus) pour que le malvoyant obtienne des informations en permanence, grâce à un GPS et une connexion wi-fi ou 3G », ajoute l'étudiante. Une commande vocale permettra de diriger vocalement le GPS et la connexion internet de s'informer sur l'arrêt de bus le plus proche.

Shopping. « Un système de QR codes devant les boutiques permettra aux malvoyants d'obtenir des renseignements sur l'environnement autour (ndlr : nombre de marches à franchir et horaires d'ouverture des magasins par exemple), et donc de faire du shopping normalement », conclut Lucie D'Alguerre. Ce sera à la ville de mettre à disposition les données. De plus, en cas de perte, la canne pourra biper afin que l'utilisateur la retrouve plus facilement.

Vidéo. Pour en savoir plus sur cette canne connectée, n'hésitez pas à visionner la vidéo de présentation ci-dessous, réalisée à l'occasion du défi Cisco 2013-2014, que Handisco a remporté.

Voir sur YouTube la vidéo de présentation de la canne blanche connectée pour malvoyants de Handisco réalisée à l'occasion du défi Cisco 2013-2014.

Source : Lise Loumé, Sciences et avenir, publié le 4 septembre 2014

8. Remerciements

8.1. Arrondissement du Vieux-Longueuil et la ville de Longueuil

La production braille du présent bulletin est rendue possible grâce à la collaboration de l'arrondissement du Vieux-Longueuil et de la Ville de Longueuil.

Nous exprimons nos chaleureux remerciements et notre profonde reconnaissance à ces précieux partenaires pour leur générosité, leur soutien ainsi que pour l'intérêt qu'ils portent à notre organisme.

Logo de la ville de Longueuil.

8.2. Bénévoles, commanditaires et donateurs

Nous tenons à souligner et à remercier tous les bénévoles qui ont donné généreusement cette année de leur temps pour l'organisation et le bon déroulement de nos activités en veillant à ce qu'elles soient agréables et bien encadrées. Nous remercions également nos généreux et fidèles donateurs et commanditaires qui nous ont permis de réaliser, d'améliorer et de poursuivre toutes ces activités au cours de l'année 2014.

8.3. Madame Diane Lamarre

Nous remercions madame Diane Lamarre, députée de circonscription Taillon, pour nous avoir accordé une aide financière dans le cadre du programme soutien à l'action bénévole pour l'année 2014-2015. Grâce à votre soutien, vous permettez à notre organisme de poursuivre sa mission.

Avant de terminer ce présent bulletin, nous tenons sincèrement à vous remercier toutes et tous pour votre participation à nos diverses activités.

De plus, au nom des membres du Conseil d'administration et en mon nom personnel, nous vous souhaitons à toutes et à tous ainsi qu'à vos familles un joyeux Noël dans la paix, l'amitié et l'amour et nous vous offrons nos vœux de bonheur, santé et prospérité pour la nouvelle année.

Au revoir et au plaisir de vous rencontrer lors du souper suivi d'un bingo qui aura lieu le samedi 8 novembre 2014 de 17 h 30 à 22 h à la salle les Seigneuries au centre Jeanne-Dufresnoy situé au 1, boulevard Curé-Poirier Est à Longueuil.

Martin Morin, président

9. Avis de renouvellement de votre cotisation annuelle pour l'année 2015-2016

Destinataires : tous les membres du Conseil Canadien des Aveugles de Longueuil

Objet : Avis de renouvellement de votre cotisation annuelle pour l'année 2015-2016

Madame, Monsieur,

Voici venu le temps de renouveler votre cotisation annuelle au Conseil canadien des aveugles de Longueuil.

Lors de sa séance ordinaire du conseil d'administration tenue le 19 septembre 2014, les administrateurs ont décidé de maintenir le montant de la cotisation annuelle à 5 $ par membres pour la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2016.

Nous vous saurions gré de bien vouloir remettre votre paiement à la trésorière lors d'une activité ou le faire parvenir par la poste avant la prochaine assemblée générale annuelle qui se tiendra au cours de l'année 2015 à l'adresse suivante :

Madame Thérèse Benoit Trésorière Conseil canadien des aveugles de Longueuil 365, rue Louise Longueuil (Québec) J4J 2T4

Espérant vous compter encore cette année parmi nous, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

Martin Morin, président

Liste de tous les bulletins

Partager ce contenu

  • Partager ce contenu par Facebook.
  • Partager ce contenu par courriel.

Dernière mise à jour : mardi 1 décembre 2015

Haut de page